10 Astuces simples pour mieux dormir

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Il n’est pas besoin d’être un médecin du sommeil ou autre expert en la matière pour savoir qu’un sommeil de qualité est vecteur de bien-être et de santé. Chacun a déjà pu constater à de multiples reprises au cours de sa vie les conséquences d’une mauvaise nuit sur son état physique et psychique. Mais entre connaitre de façon empirique ces désagréments et avoir une connaissance complète de l’importance du sommeil pour l’équilibre et la santé de l’organisme, il y a parfois un gouffre.

Mal dormir trop souvent n’est pas anodin et peut avoir de très fâcheuses répercussions. Dérégulation de l’organisme, trouble de l’humeur, de l’appétit, de la concentration ou de la mémoire, perte d’énergie et de libido, anxiété et parfois même dépression sont autant de symptômes imputables à l’accumulation de fatigue induite par un mauvais sommeil.

Puisqu’en plus des nombreux symptômes précédemment décrits, le manque de sommeil peut à terme exposer les individus à un risque accrus d’accidents de la route et à des problèmes cardio-vasculaires, il est important d’avoir en têtes quelques astuces simples qui permettent de retrouver le chemin du lit. Voilà pourquoi on vous a concocté un petit top 5 des astuces pour bien dormir !

Eviter les écrans le soir

Vous avez pour habitude de vous connecter à votre compte Netflix tous les soirs pour regarder quelques épisodes de votre série préférée avant d’aller trouver les bras de Morphée ? Vous aimez faire un petit tour sur le net sous la couette avant de dormir ? Avez-vous remarqué qu’il est alors parfois difficile de trouver le sommeil juste après ? La raison ? les écrans d’ordinateurs ou de télévision sont néfastes au bon sommeil lorsqu’on les utilise juste avant de dormir, et ce principalement pour deux raisons :

Premièrement, le moment qui précède le couché appelle des activités relaxantes plutôt que des activités qui vont stimuler l’individu intellectuellement ou émotionnellement. Ainsi, l’état d’alerte dans laquelle on maintient son cerveau lorsqu’on s’adonne au visionnage d’une série trépidante n’est pas vraiment propice quand il s’agit de préparer l’organisme au sommeil.

De plus, et c’est sans doute le plus important : on sait que la lumière bleue que diffusent les écrans a un effet physiologique sur les individus : elle inhibe la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Faire du sport régulièrement

La pratique sportive est un anti-stress extrêmement puissant et simple à mettre en place qui favorise grandement le sommeil des individus. Avoir une activité sportive régulière permet de se maintenir en forme physiquement et psychiquement. Bien que cela semble contre-intuitif, faire du sport régulièrement n’entraine pas un surplus de fatigue mais apporte au contraire un regain d’énergie.

Bien sûr, si le but est de favoriser le sommeil, il ne s’agit pas de faire n’importe quel sport à n’importe quel moment. Les sports d’endurance comme la course à pied, la natation ou le vélo sont à ce niveau très recommandés. Aussi, pour bien dormir, les séances doivent s’effectuer le matin ou en début d’après-midi et surtout pas le soir.

Soigner son alimentation

Cela peut sembler anecdotique et pourtant l’alimentation, cruciale pour la santé en général, a bien également un rôle important à jouer quand il s’agit de notre sommeil. Ainsi, une alimentation trop riche, grasse ou trop sucrée va favoriser le stress, tout comme la consommation excessive de caféine ou d’alcool. Un repas trop copieux le soir peut ainsi très bien vous faire passer une très mauvaise nuit.

A l’inverse, en soignant son alimentation, en favorisant les aliments anti-stress (poissons gras, chocolat noir, noix, etc.), en mangeant légers le soir, en limitant les aliments sucrés ou gras, on s’assure à la fois une meilleure ligne, une meilleure santé, mais aussi un bien-être psychologique et un bien meilleur sommeil !

Garder un rythme

Certains auront sans doute remarqué à quel point il est facile pendant un weekend ou pendant des vacances de complètement perdre le rythme. Il suffit d’une soirée ou l’on se couche tard pour que nos habitudes de sommeil se trouvent complètement bouleversées. Et être déréglé, l’organisme, il n’aime pas ça, pas du tout ! Quand notre horloge interne ne sait plus quelle heure il est, ce sont de nombreuses fonctions physiologiques qui se trouve dérégulées. Humeur, appétit, tonus : tout est impacté.

Pour éviter cela, le mieux est de s’astreindre à une routine, et ce même lorsqu’on ne travaille pas. Alarme le matin (pas forcément aussi tôt que les jours de travail, quand même !), repas pris à peu près aux mêmes heures tous les jours et surtout, se coucher pas trop tard sont autant de bonnes habitudes à adopter si on souhaite éviter tout risque de se trouver déphasé.

Prendre l’air

Un peu dans la même idée, pour conserver un bon rythme et parvenir sans problème à trouver le sommeil le soir, il est très important de prendre l’air et surtout la lumière pendant la journée. Il est prouvé depuis longtemps que la lumière du soleil joue un rôle majeur dans la régulation de notre organisme. Quand notre corps la reçoit, un message est envoyé à notre cerveau qui comprend alors qu’il fait jour. Il peut alors orchestrer nos différentes fonctions physiologiques aux bons moments tout au cours de la journée et de la nuit selon un cycle de 24 heures. Ce cycle, que l’on appelle cycle circadien, est sensé se caler sur le rythme naturel jour-nuit. C’est le principe de la luminothérapie : en prenant des cures de lumière pendant la journée, on aide son organisme à se réguler et on s’assure ainsi énergie la journée, et bon sommeil la nuit.

CSI

Commentez