Top 5 des fruits à consommer pendant la grossesse !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les aliments consommés durant la grossesse impactent, positivement ou négativement, la santé de la mère et surtout celle du fœtus. Il s’avère donc nécessaire de contrôler son alimentation pour éviter tout désagrément. Dans cet article, découvrez le top 5 des fruits à consommer pendant la grossesse.  

La pomme

La pomme contient une quantité considérable de fibres, de potassium, de vitamine A et C. Le fait d’ingérer régulièrement de la pomme durant la grossesse confère une bonne santé et assure un bon développement du fœtus. En plus, la consommation de pomme réduit grandement les risques d’asthme et d’allergies chez l’enfant. Elle gère aussi très bien les problèmes d’envie chez la femme enceinte, lui réduisant les risques de se jeter sur des nourritures peu convenables pour sa santé.

Le pamplemousse ou pomélo

Le pamplemousse se trouve être un alcalinisant et un antioxydant assez puissant. Il a une forte teneur en potassium, en vitamine C et en bêta-carotène. Aussi, est-il riche en flavonoïdes (naringine et hespérétine) et en caroténoïdes (lycopène et bêta-carotène) ; des substances vitaminiques qui renforcent efficacement l’estomac, l’œsophage, le côlon, la bouche et le pharynx. Il aide aussi à réduire le taux de cholestérol et de triglycérides dans l’organisme de la femme et par ricochet, celui de l’enfant qu’elle porte. Ce fruit comporte plus d’une vertu puisqu’il permet également de réguler le taux de glucose dans le sang et ainsi lutter contre l’hyperglycémie dans le corps de la mère. D’un autre côté, le jus de pamplemousse et les pépins contenus dans le fruit contiennent des limonoïdes et ont une propriété antioxydante permettant de combattre les radicaux libres.

Les avocats

Le taux de vitamine B contenu dans les avocats est nettement plus élevé que celui de la grande majorité des fruits. De même, ce fruit contient une quantité assez considérable de vitamine C, de Choline, de vitamine K, de fibre, de magnésium et de potassium. Leur forte teneur en magnésium et potassium permet aux avocats de lutter contre la nausée, mal très récurrent chez la femme enceinte. Les crampes aux jambes en sont aussi évitées puisqu’elles sont dues à la carence en potassium et en magnésium. La choline quant à elle a un effet radical sur le développement du cerveau et des nerfs du fœtus.

Les baies

Très riches en hydrates de carbone, fibre, et vitamines B et C, les baies n’éprouvent aucun mal à se glisser dans le placenta pour nourrir le bébé. En plus, la femme ne court aucun risque d’indigestion en ingérant des baies. Les baies apportent plus d’énergie à la femme et au fœtus, amenuisant ainsi les risques de fatigue excessive. Leur richesse en glucides (riches en éléments nutritifs) est d’un gros apport à l’organisme. Cependant, il est déconseillé aux femmes avec un antécédent diabétique gestationnel d’en consommer.

Le citron

Le fruit le plus célèbre du monde se montre toujours quand il est question de faire du bien au corps humain. Le citron aide indéniablement à contrer les nausées. Que ce soit l’eau citronnée, la limonade ou sucé, le citron favorise la digestion, aide à stimuler le système et combat efficacement la constipation.

CSI

Commentez